18/03/2007

Etude d'un caractère.


The factory of the lungs
Il se trouve dans ma gorge une boule comme une pomme, un fruit rouge et mûr en forme de contradiction. Son coeur, pépineux, ressemble à la joue triste d'une fenêtre dont les rideaux ne garderaient de leurs cousins mouchoirs que le noeud au milieu. C'est l'affaire d'architectes indélicats et d'un mauvais goût prononcé pour la mémoire plutôt que pour la riposte. Sa chair est juteuse et friable à souhait, appétissante et fugitive lorsqu'on s'empresse de lui faire la cour. Considérée par les uns non comme par les autres, je lui donne à cette fin le loisir d'être fière et la liberté constante de confire sous la modestie. Un tel fruit n'a plus besoin du vent pour se trémousser mais bien d'un arbre pour étourdir ses racines dans les nuages. C'est l'ignorance des cueilleurs dont la gourmandise force mon corps à d'aussi vils besoins que la mort.



(Illustration : 'The factory of the lungs' de Fritz Kahn, 1929)
(Accompagnement musical : Broken Social Scene – New country, live KVRX Radio, 2003, ici)


14:15 Écrit par Aem[a]eth. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.