27/09/2006

jh ch. appt. (20 septembre)


3 kilos 170 grammes. 30 centimètres. 1 frère, 1 soeur. 1 cousine jumelle. 1 peluche fétiche. 3 paires de lunettes. 1 noyade. 14 années sanguines. 4 années d'athlétisme. 3 mondes parcourus. 2 tournois gagnés. 5 domiciles. 1 Roi de Coeur. 3 histoires sérieuses. 2 maîtresses. 2 échecs cuisants. 3 bouleversements majeurs. 3 décès. 2 voyages mémorables. 2 lectures de textes à l'honneur. 2 mauvaises blagues. 4 années de latin. 2 semaines en prison. 1 mois d'accompagnement social. 2 semaines de pharmacologie bovine. 3 procès verbaux. 6 séjours amsterdammois. 3 documentaires. 7 court-métrages. 3 années de galère. 3 mauvais trips. 2 trous noirs. 1 écrivain. 2 metteurs en scène. 1 danse inoubliable. 4 mariages. 2 enterrements. 1 coup d'état. 2 boules de chats. 1 prototype canin. 1 karaoké. 19 festivals. 75 concerts et des poussières. 1 jaunisse. 1 éclipse. 3 collections juvéniles. 3 bals costumés. 1 corrida espagnole. 1 pays maudit. 3 compromis belges. 3 identités françaises. 1 hospitalisation. 1 traitement de longue haleine. 9 chambres. 2 châles. 4 mitaines. 6 pays. 4 capitales. 2 livres. 1 concours d'orthographe. 1 couteau pour les pâtes. 2 fugues. 3 visites à la morgue. 3 accidents de la route. 2 Âmis. 1 descente aux flambeaux. 1 bras cassé. 1 chute de tension. 1 dépression nerveuse. 1 crise de spasmophilie. 2 allergies carabinées. 2 heures 22. 2 surnoms animaliers. 1 boîte à chaussures. 3 placards d'objets-souvenirs. 1 rhumerie bretonne. 2 abbayes annuelles. 1 cravate. 3 colonnies de vacances. 4 parcs d'attractions. 4 marques de cigarettes. 1 arôme de thé. 365 nuits blanches. 12 bains de minuit. 4 désillusions. 3 plombages. 2 yeux bleus à la naissance. 3 langues. 2 cauchemars récurrents. 14 feux d'artifices. 2 tonneaux en voiture. 1 crise d'adolescence. 2 ennemis jurés. 1 périple en avion. 1 croisière. 4 bonhommes de neige. 3 coupes de cheveux. 1 teinture. 8 paires de pantoufles. 1 ceinture. 4 paires de chaussettes complètes. 12 années d'études sans vacances dans les cahiers. 5 matelas. 3 hamacs. 7 stage diving sans bobos. 2 improvisations scéniques. 1 prestation vocale en concert. 1 coup dans le dos. 6 bidules à bulles. 6 consoles de jeux. 1 album de bande-dessinée au-dessus de tous les autres. 1 colis perdu par la Poste. 1 tentative de suicide monumentalement ratée. 60 pages de poèmes au feu. 1 icône magique. 3 miroirs brisés. 1 obligation de suivi psychologique renvoyée à son expéditrice. 1 bagarre sans compter les heurts fraternels. 1 divorce. 1 kidnapping de nain de jardin. 3 attentats aux larmes de joie réussis sans le vouloir. 1 vingtaine de barbecues organisés en hiver et sous les averses. 1 descente en rappel depuis le clocher d'une église. 5 mois de vol à l'étalage pour la bonne cause. 1 piqûre de guêpe sous la plante du pied. 3 heures et demies de marche sous l'orage pour rejoindre une ex. 2 étages du frigo remplis. 4 séances de 'La Ligne rouge' en deux semaines. 1 excès digestif dans l'étang d'un terrain de golf luxueux. 1 enterrement de vie de garçon hors du commun. 1 centaine d'heures passées sur une balançoire à plonger dans le silence. 5 retours vain et sauf d'une bourgade nommée Morville. 1 bar boisé et garni de verdure par commune. 1 chute de toboggan. 1 baiser ou deux ou trois. 220V dans les doigts. 1 an de laboratoire photo. 4 nuits de communion astrale. 2 insolations. 3500 euros de plaisirs dilapidés en six mois. 1 anniversaire au Melkweg. 1 arrêt écourté à Arras. 5 hivers sans chauffage. 1 ami bosniaque tenancier d'un café au plafond étoilé et dont j'étais l'un des trois uniques clients. 8 mois d'alimentation végétarienne. 1 campagne politique sauvage. 10 années de ma vie revendues aux enchères. 1 interview de Jean-Jacques Rousseau sans sa cagoule. 2 réveillons de Noël en conserve. 4 agressions dont deux seulement lame à l'appui. 1 soirée cuir dans un loft bien gardé. 1 partie de Monopoly contre quarante de scrabble. 5 minutes minimum aux toilettes s'il y a des bouquins. 36 coupures, lascérations, entailles et perforations sans vaccin contre le tétanos. 258 têtes de loup sur le plafond de ma chambre. 3 ou quatre monstres sous mon lit. 2 rêves récurrents et merveilleux. 1 ou plusieurs éternités.


14:40 Écrit par Aem[a]eth. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.