27/09/2006

Ellipse. (17 septembre)


Witkin Meninas












De circonvolution en circonvolutions autour de l'axe-monde, je le presse entre mes doigts, je l'écrase sous mes ongles. Les fruits et les corps, je les prise sous mes doigts, je les aiguise contre ma langue. Le venin épuisé de mes veines, le vérin mal huilé de mes épaules. Tourne le pot de terre entre mes doigts. Les morsures plantées dans mes lèvres je m'enroule - quitte à n'étreindre que mes chairs, quitte à souffrir d'asphyxie, badinant pouce à l'appui mes babines. Je plante un oeil sous mon ventre, je le corne, je le sors de son pétrin, je le bats grand ouvert qu'il ne vacille. Mes cheveux à la traîne que je noue autour de mes jambes pour ne rien laisser derrière moi sauf la mort. Comme un grand trou à l'envers je marche la tête en bas et les pieds en l'air, le monde à bout de bras, le ciel à tour de ronde. Tout ce qui vole, tout ce qui plane à l'abri de mes rêves sous mes pas. Mégots mensonges. Cendres d'étoiles. Visage manège pour les enfants. Un baptême au fin fond des bois, des prières dans l'eau comme des jets de cailloux. Mon arche pour un coquillage, son nom fossilisé dans la pierre. Fantasmes d'abysses cimetières aux oiseaux. Mon être pour un exploit, mes lettres dans son coeur. J'ai la gorge dans de beaux draps.
De pulsation en pulsations à l'intérieur de nos sourires. J'ai le souvenir en acrostiche (suivre les pointillés). Qui de la corde, qui de la branche ? Mon voeu coulant dans un mouchoir je prépare mon évasion pour Dieu-sait-où, pour Dieu-sait-quoi. Et chaque torsade, chaque promesse vers un long gouffre d'évidences, où le début comme la fin et la fin comme les cycles. Déjà je sens rouler mes larmes, gouttes parfaites d'une lumière qui ne tient pas la route. Il fallait viser plus haut, juste au milieu, prendre à deux mains, prendre le temps. Le menton sur les genoux je me referme et j'ouvre les yeux sur l'impossible inextricable, cet impossible qui n'a pas lieux d'être sinon maintenant.
De reddition en redditions je serre la mâchoire en boucle, persuadé qu'elle ne m'échappera plus. Mon amour.


(Illustration de Witkin Meninas)


14:39 Écrit par Aem[a]eth. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.